Introduction à la philosophie politique : Démocratie et révolution PDF

Le cours ne traite pas de la critique mûre de Marx de l’économie politique. (UNE).


ISBN: 2253905364.

Nom des pages: 271.

Télécharger Introduction à la philosophie politique : Démocratie et révolution gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le présent ouvrage est le texte des leçons professées par Raymond Aron à l’Ecole Nationale d’Administration en 1952. Il ne constitue pas un exposé de faits ou de doctrines mais une analyse conceptuelle de la démocratie moderne dans ses deux versions antithétiques : institutions représentatives des grands pays occidentaux d’une part, démocraties populaires de l’autre. Il s’attache à définir, au-delà de leurs idéaux proclamés (égalité, liberté, souveraineté populaire, avènement d’une société sans classe), leur réalité essentielle, leur logique interne, en un mot leur principe.La conquête du pouvoir résulte pour les premières d’une compétition pacifique ; son exercice fait appel à l’art du compromis : l’expression des mécontentements catégoriels nés d’un état social naturellement imparfait peut s’y donner libre cours. Dans les secondes les gouvernants tirent leur légitimité d’un processus révolutionnaire mené au nom d’une doctrine millénariste qui justifie l’élimination des opposants et l’emprise d’un parti unique sur l’ensemble de la vie sociale.Comment, à partir de ces prémisses, discerner leur évolution comme leur devenir ? Telle est, dans la lignée de la pensée politique classique, la question centrale de ce livre où Raymond Aron enseigne avec une rigueur méthodique exemplaire l’art de soumettre à la raison les passions politiques de notre temps. » »

La croissance de la démocratie la croissance du pouvoir des entreprises; et la croissance de la propagande corporative contre la démocratie. Ils apprendront non seulement l’histoire intellectuelle de chacune de ces traditions, mais examineront aussi leurs textes centraux en détail: le Léviathan de Thomas Hobbes, le Second Traité de John Locke et le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau, respectivement. Les Sabbatariens, les défenseurs de la tempérance et d’autres prétendants à l’élévation morale, insistaient-ils, ne devraient pas imposer la droiture aux autres.

Celui-ci voit comme la faute principale de l’abandon par Wordsworth des idéaux libertaires radicaux et de l’adoption de solutions plus passives, alors que le premier est caractéristique de la critique de Shelley sur les représentations de la révolution de Byron comme détériorées dans la violence et le découragement prédestinés. Nous étudions les structures, les processus, les événements clés et les principaux acteurs qui ont façonné le développement politique américain. Wallace Examine le développement, la conception et les conséquences du droit international. Dans le Statesman, Platon porte précisément son attention.