Préparer un cours : Tome 2, Les stratégies pédagogiques efficaces PDF

Notre modèle établit également une distinction entre l’acquisition préalable de connaissances et leur consolidation.


ISBN: 271011853X.

Nom des pages: 143.

Télécharger Préparer un cours : Tome 2, Les stratégies pédagogiques efficaces gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La préoccupation et le souci premiers de bien des enseignants et formateurs sont devenus aujourd’hui, étrangement, assez inavouables… «Préparer un cours… préparer une leçon… organiser un ensei­gnement avec une progression rigoureuse, des matériaux et des exemples bien choi­sis, des exercices adaptés, des évaluations pertinentes» : voilà qui est l’activité quotidienne de beaucoup de ceux qui enseignent à des élèves ou forment des adultes. Voilà, pourtant, qui fait bien peu l’objet de travaux, de publications, d’études systématiques. Au point que la plupart des professeurs et formateurs avouent, dans ce domaine, en être réduits à l’empirisme ou, même, à l’improvisation.
Alain Rieunier, après avoir dans un pre­mier ouvrage, Préparer un cours – Applica­tions pratiques, répondu concrètement aux questions qui se posent à toute personne qui s’efforce de transmettre rigoureusement des connaissances, précise, avec ce second volume les conditions de réussite de tout enseignement.
Il s’interroge, toujours très concrètement, sur des problèmes que l’on ren­contre à chaque pas :
– Que sait-on aujourd’hui des phénomènes de motivation et de mémorisation ? Comment prendre en compte ces acquis dans la pratique quotidienne ?
– Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour enseigner des «faits»,» concept, un principe, une méthode, geste efficace ?
– Comment favoriser le transfert de ce a été acquis d’une discipline vers i autre, de l’école vers les comportements sociaux ?
– Comment préparer une leçon visant le développement de la créativité ?
– Comment apprendre à traiter de l’infor­mation pour acquérir une meilleure autonomie dans son travail ?

Autant de problèmes que tout enseignant et formateur doit traiter et auxquels il est, bien souvent, désarmé…

Il ne s’agit pas, pour autant, de fournir, ici, des «recettes» prêtes à l’emploi et uti­lisables dans tous les cas de manière aveugle. Il ne s’agit pas, non plus, de rédui­re l’enseignement au déploiement d’une technologie qui ne laisserait plus aucune place au génie propre de chaque enseignant. Bien au contraire : en venant soutenir la détermination de l’enseignement par des réflexions rigoureuses et des outils élaborés, Alain Rieunier lui permet de libérer tout son potentiel d’initiatives, d’allier expression de sa personnalité et rigueur de la démarche…

De mieux mobiliser ses élèves et d’être plus heureux dans l’exercice de son métier.

Alain Rieunier, l’auteur de cet ouvrage, formateur d’enseignants, poursuit, depuis plus de trente ans, le même projet : aider les maîtres et, plus généralement, tous les formateurs à mieux préparer et mettre en oeuvre «une leçon». Son expérience s’est construite au fil du temps à travers des publics extrêmement divers (instituteurs et professeurs des écoles, professeurs d’enseignement général, professeurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, cadres et formateurs d’entreprise, conseillers en formation continue, inspecteurs, etc.). Il a publié chez ESF éditeur, en collaboration avec Françoise Raynal, Pédagogie : dictionnaire des concepts clés.

Lors de l’atelier, les enseignants partagent leurs conclusions avec les autres participants. Conseils d’enseignement de McKeachie: stratégies, recherche et théorie pour les enseignants des collèges et des universités. 12e éd. Boston: Houghton Mifflin, 2005. Des objectifs explicites facilitent également la prise de décisions pour le corps enseignant quant au contenu du cours, aux activités, aux affectations et à la notation.

Certains enseignants corrigent les erreurs des élèves sans vraiment expliquer pourquoi. Contient des liens vers de nombreuses références et ressources en ligne sur les blogs. Cependant, avec Blair et Capel (2008) affirmant que l’enseignant de l’école primaire reçoit un maximum de 12 heures de connaissances en matière d’éducation physique pendant toute la formation des enseignants et peu ou pas de théorie, cette affirmation a peu de fondement. La reproduction pour publication ou vente ne peut être faite qu’avec l’autorisation écrite préalable du Centre IDEA.