Xénophobie d’en haut PDF

La plupart des photographies qui montrent un aperçu des scènes montrent des baraques en feu, mais qu’est-ce que cela signifie.


ISBN: 2707173312.

Nom des pages: 127.

Télécharger Xénophobie d’en haut gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La politique d’immigration de Nicolas Sarkozy est souvent accusée de démagogie. À tort. Car loin d’exploiter la xénophobie populaire, le chef de l’État et ses ministres n’hésitent pas à braver l’opinion. Faisant fi des enquêtes qui montrent que les Français se préoccupent bien davantage de l’emploi, du pouvoir d’achat ou des inégalités, ils s’obstinent à soutenir que l’immigration est leur problème principal.
Pourquoi cette xénophobie d’en haut ? Les études sérieuses révèlent pourtant qu’aucune rationalité économique ou démographique ne la justifie. Quant aux bénéfices politiques qu’elle permet d’engranger, l’impopularité d’initiatives telles que le débat sur l’identité nationale ou le discours de Grenoble indique qu’ils ne sont pas plus significatifs que les coûts de l’immigration.
Il s’agit alors de comprendre ce qui a conduit la droite française à tant miser sur la résurgence de la  » question immigrée « . À cette fin, Xénophobie d’en haut se penche sur les circonstances qui ont amené les dirigeants français à s’emparer d’une telle question, en dépit du terrible bilan de ses usages antérieurs, ainsi que sur la manière dont ils sont parvenus à le faire – au sein d’une Union européenne pourtant fondée sur la leçon de 1945 :  » Plus jamais ça ! « 
La dérive d’une droite éhontée soulève encore deux questions. Elle appelle à se demander pourquoi les médias les plus hostiles au populisme s’ingénient à minimiser son ampleur, au risque de la conforter, mais aussi pourquoi une gauche complexée se borne à la confondre avec de la démagogie, comme si l’hostilité aux étrangers était le lot des classes populaires. Or la pusillanimité de l’opposition est d’autant plus déplorable, concluent les auteurs de Xénophobie d’en haut, que la récusation du  » problème de l’immigration  » est la condition de possibilité d’une véritable alternance.

Dans le cas du Liban, la présence de travailleurs syriens – qui sont en grande partie sans papiers, mais continuent à travailler librement en raison de la présence politique et militaire syrienne dans le pays – a une dimension politique supplémentaire. Bien que ces étrangers soient souvent parmi les pauvres, et que l’on puisse donc dire qu’ils aggravent la compétition pour des ressources rares dans une tranche de personnes qui ont le plus besoin de ces ressources, la relation n’est pas si simpliste. Trouw est le plus franc dans la représentation à travers ce cadre.

Alors que les données sont catégoriques à propos de la victoire primaire de Trump – il s’agissait clairement de ressentiment racial – les élections générales doivent encore être analysées dans la même profondeur. Je veux dire seulement pour soulever des questions sur le concept clé de flux et d’anomie enfilé à travers certains de leurs travaux. En février de la même année, le chancelier Vranitzky avait accepté de retirer les barbelés le long de la frontière austro-hongroise, ouvrant officiellement la voie au mouvement des populations du bloc de l’Est vers l’Ouest, qui a débuté en septembre et a entraîné la chute de le mur de Berlin en novembre. Entre leurs empires et leurs richesses, les pays d’Europe occidentale ont été des cibles d’immigration pendant des siècles et ont connu des taux d’immigration élevés pendant la plus grande partie du XXe siècle.